Tout public

L’arctique, une région unique par sa nature. Les conditions de vie y sont extrêmes. C’est un des derniers endroits véritablement sauvages du monde, richement peuplé d’animaux incroyablement adaptés au climat le plus rude de la planète. De l'ours blanc à la merveilleuse baleine boréale, se nourrir, se protéger du froid et assurer une descendance est le quotidien des animaux du froid. Nous parcourons ces contrées sauvages à travers les regards passionnés de mushers ou de scientifiques alertés par les changements climatiques sans précédents. En janvier sur animaux, nous allons à la rencontre d’un monde d’une beauté stupéfiante.

Résumé

Jeudi 04 janvier
18h00 : entre chiens et loup
Sébastien Dos Santos Borges est un des plus grands mushers français. Depuis 8 ans, il parcourt la planète avec ses chiens de traîneau, ses compagnons d'aventure. Au coeur des Alpes enneigées, Sébastien nous dévoilera sa vie avec ses chiens, les séances d’entraînements et nous présentera Igloo et Yukon Rose, ses fidèles et dévoués chiens de tête. Nous vivrons avec lui sa prochaine grande aventure, la traversée du Canada et de l’Alaska où nous pourrons ressentir avec lui les liens forts et sacrés, qui unissent les chiens et leur ami, le Musher.
18h50 : destination laponie
Isabelle Travadon se lance à la conquête de la Finnmarkslopet, en Norvège. Pour une des courses les plus prestigieuses, la musheuse nous emmène, avec sa meute de chiens d’exception, dans les contrées lointaines de la Laponie. Une formidable aventure ponctuée de témoignages et d’images de son quotidien depuis le centre d’entraînement en Finlande jusqu’à la course en Norvège. Suivez les traces de l’un des meilleurs attelages nordiques, partagez des moments de complicité et découvrez des paysages polaires extraordinaires.

Jeudi 11 janvier
18h00 : un été avec l’ours blanc
Durant quatre mois, le cameraman Uwe Anders a vécu au milieu des ours polaires, des renards polaires et les morses sur l'île russe Wrangel. Tout ce qu'il avait pour protection était une tente ou une simple cabane faite de bois et de tôle ondulée appartenant à des scientifiques russes qui vivent et travaillent sur l'île pendant les mois d'été. Sa mission : sortir quotidiennement dans la toundra sur son quad, toujours à l'affût des petits et grands drames de la faune de l'Arctique.
18h50 : l’île devon, terre de glace -INEDIT
L’arctique, une étendue sauvage et hostile, peu de régions du monde intimident autant que ces surfaces gelées. L’île Devon en fait partie, c’est un désert glacé sur le toit du monde. Sur la mer de glace, les prédateurs et leurs proies s’affrontent depuis des milliers d’années. Mais leur champs de bataille fond, le sanctuaire gelé des créatures arctiques est menacé….un voyage d’exploration sur une île de glace.

La plus grande île gelée inhabitée du monde !
Jeudi 18 janvier
18h00 : arctique, terre des extrêmes - INEDIT
L’Arctique, plus de 14 millions de kilomètres carrés de terre, d’eau et de glace, on y trouve les plus spectaculaires paysages et les plus belles créatures de la planète. L’arrivée du printemps déclenche une migration massive au nord. Pendant quelques mois l’Arctique foisonne d’animaux, ils se nourrissent, se reproduisent, nourrissent leurs jeunes et se battent pour survivre.

Un fragile équilibre naturel menacé.
18h50 : les mers sauvages de ninginganiq - INEDIT
Dans les tempétueuses mers arctiques, a lieu à l’automne, un mystérieux rassemblement. Des géants se réunissent et dégustent des nuages de minuscules planctons. Chaque année, la mer devient plus dangereuse. Sur le continent, de tous petits animaux bravent l’hiver arctique. Quand le froid approche, les chiens arctiques qui sentent le changement se montrent plus agités. Bientôt ils courront en attelages sur la glace dans leur élément naturel.

A la découverte du merveilleux balai des baleines Boréales.
Jeudi 25 janvier
18h00 a la decouverte du delta Mackenzie
A l’embouchure du plus grand fleuve canadien, la vie abonde dans un réseau d’îles et de canaux, les créatures affluent vers la lumière d’une éclaircie saisonnière. Au printemps, la toundra gelée éclos en prairies éclatantes où des créatures préhistoriques paissent. En hiver, seuls les plus résistants survivent. Voici un périple à la découverte du monde changeant du Delta Mackenzie

j dJécouverte du merveilleux bJJalai des Baleines Boréales
À la découvertJe du merveilleux balai des Baleines Boréales
La migration estivale dans le plus grand Delta d’Amérique du Nord.
à 18h50 : l’automne dans la toundra - 52’- INEDIT
Aux confins Est de l’Arctique canadien se trouve un vaste étendu d’eau, de roches et de terre. La toundra vallonnée peut sembler stérile mais des plantes aux allures de bijoux y fleurissent, des animaux préhistoriques les arpentent et la vie prospère à l’abris des regards. L’été touche à sa fin, les créatures s’engraissent pour l’hiver. Les jours raccourcissent et les nuit s’allongent. Sur la Toundra, l’automne est fugace, la terre et la mer seront bientôt gelées.

Le Nunavik, une terre qui défie la survie
Le Nunavik, une terre qui défie la survie.
Le Nunavik, une terre qui défie la survie.