documentaire - Tout public - 2016 - Canada - 60 mins
Résumé

Les géladas ne sont pas de véritables babouins, bien qu’ils en aient l’apparence. Ils se reconnaissent aisément grâce aux zones imberbes présentes sur leur torse, qui deviennent écarlates lorsque les femelles sont en chaleur. Il s’agit de la dernière espèce survivante de ce qui, par le passé, constituait un large groupe de primates que l’on pouvait rencontrer dans toutes les savanes d’Afrique. Aujourd’hui, les géladas vivent en groupe, comptant parfois jusqu’à 600 spécimens, organisés en sociétés complexes.